Les soignants

L'organisation du travail

L'organisation du travail à la Chesnaie s'appuie sur les principes de base de la psychothérapie institutionnelle : elle ne peut se dissocier d'une prise en charge psychothérapique du collectif dont les grands traits sont les suivants :

  • Lutter contre les aspects les plus négatifs de l'aliénation sociale : effacement de la personne derrière sa fonction et son grade, assujettissements et non-dits liés à la hiérarchie.
  • Multiplier les possibilités de rencontres, les occurrences de la parole.
  • Effectuer le plus possible avec les patients, les tâches nécessaires à la vie de l'entreprise.
  • Préserver pour chaque soignant un temps "libre" au cours duquel, une fois la tâche nécessaire accomplie, il pourra inventer, selon ses motivations et talents personnels.

La polyvalence a été choisie depuis des décennies comme technique de soins la plus adaptée pour répondre à ces objectifs.

C'est l'intégration et la transmission de tout un ensemble de notions théoriques et pratiques qui permet à l'institution de répondre à sa vocation première : soigner les personnes qui y séjournent; et à chaque soignant de s'intégrer dans cet ensemble sans risque de "piétinement" et d'enfermement dans des processus d'aliénation.

La polyvalence

Les soins étant basés sur l'introduction de médiations (telles que réunions, activités socialisantes très diversifiées, relations psychothérapiques de groupe et individuelles...) ouvrant un vaste champ relationnel et permettant l'aménagement de rencontres, d'échanges, de circulation de la parole, l'organisation du travail repose principalement sur la notion de polyvalence du soignant. Celui-ci n'est pas assigné à une seule tâche ni à un secteur de soins définitifs, mais à tour de rôle et suivant un rythme géré par le collectif (c'est le "Changement de Fonctions"), à toutes les tâches du "contrat social" passé entre l'administration et la clinique :

  • L'hôtelier : le logement et la nourriture.
  • L'hospitalier - les soins : les chambres et la pharmacie.
  • La gestion administrative et financière.
  • L'animation.

Le risque de la routine et de stéréotypes induits par la maladie mentale est ainsi moins prégnant.

Ce roulement des tâches du personnel renvoie donc à un organigramme polycentrique et non pyramidal :

  • Le rôle et la fonction du soignant consiste à rester disponible et vigilant quel que soit le secteur où il travaille. Chacun est soignant quelle que soit sa fonction.
  • Il n'y a pas d'instauration de hiérarchie soignante: chacun se responsabilise dans sa tâche, en évitant la dépendance à l'autre (véritable inhibiteur d'agir) et le " ne pas être là " avec le malade.
  • Le salarié, quelle que soit sa formation initiale, est nommé « moniteur », statut unique qui renvoie au concept de polyvalence, c'est-à-dire d'aptitude potentielle à prendre des responsabilités dans tout le champ institutionnel de la clinique.

Les unités de fonction (UDF)

Les moniteurs sont répartis par groupes nommés "Unités de Fonction" (U.D.F.), répondant chacune à une tâche précise. Les U.D.F. couvrent l'ensemble du fonctionnement de la clinique, de jour comme de nuit, 7 jours sur 7. A chaque secteur social, correspond une ou plusieurs U.D.F. : Ce sont ces Unités de Fonctions qui apparaissent sur le verso de la Grille du jour.

L'hospitalier

  • Cinq U.D.F. de chambres correspondent aux logements des patients dans des secteurs géographiques différents.
  • L'U.D.F. Pharmacie : soins infirmiers, préparation des médicaments, coordination des traitements tels que les perfusions, les cures fermées, d'accompagnement ou de pack, pris en charge d'une manière transversale, par des groupes de moniteurs inscrits dans d'autres U.D.F.

L'hôtelier

  • L'U.D.F. Lingerie, Buanderie (lavage et rangement du linge des patients et de la collectivité). Cuisine (élaboration des menus, préparation des repas et achats des denrées alimentaires).
  • L'U.D.F. Salle à manger (accueil, service de table et nettoyage après chaque repas).
  • L'U.D.F. Ménage (entretien des lieux collectifs).
  • L'U.D.F. Entretien (entretien et réparation en plomberie, électricité etc.).

Les secrétariats

  • L'U.D.F. Secrétariat permanent (SP): instance d'accueil et plaque tournante de toutes les informations concernant les différents plannings des patients et des soignants (horaires, activités, présences, congés, circulation des véhicules de la clinique).
  • L'U.D.F. Secrétariat médical (SM) : admissions, tenue des dossiers médicaux, coordination des rencontres entre patients, moniteurs et médecins, planning des consultations médicales extérieures à la clinique, accueil des visiteurs et réception des familles. Elle comprend également la Fonction Service social.
  • L'U.D.F. Secrétariat administratif (SA) : comptabilité, salaires, prises en charges, facturation, etc. Elle comprend également la Fonction Caisse de dépôts.

L'animation

L'U.D.F. Boissier coordonne et organise les différentes activités culturelles en articulation avec les activités du Club (voir l'espace associatif)

La fonction nuits

Composée de deux veilleurs dont au moins un infirmier diplômé. Elle assure la veille de nuit avec le médecin de garde.

Hôpital de jour

L'UDF Service de suite / Hôpital de jour, composée de trois soignants et dont les tâches s'exercent aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Clinique.

"Hors U.D.F."

Les Hors UDF sont des moniteurs dont les tâches n'entrent pas dans le cahier des charges des U.D.F. citées plus haut. Ce sont, en particulier, les ouvriers spécialisés et des moniteurs occupant des fonctions spécifiques dans un contrat particulier avec la clinique.

Quelques instances importantes

La Chesnaie a mis en place de nombreuses instances (comités, commissions, responsabilités institutionnelle particulières, etc.) qui sont appelées à assumer des responsabilités sur des questions générales ou ponctuelles. Elles répondent à une conception démocratique de la vie institutionnelle et constituent un élément essentiel de la transversalité.
  • La Commission Embauche (CE) : Ce n'est pas une personne qui préside à l'embauche, mais un groupe de 6 collègues élus qui assurent cette fonction, en concertation avec le Médecin-Directeur. C'est elle que vous devez interpeller pour toutes questions concernant votre embauche ou si, stagiaire, vous envisagez de faire ultérieurement une demande d'emploi.
  • La Commission Emploi du temps (CEDT) : composée de 6 membres élus, elle a pour mission d'organiser le temps de travail en fonction des nécessités qu'imposent les soins et le droit du travail. Elle coordonne une grille générale de présences et de congés. Elle décide de la répartition des fonctions. Elle organise le changement de fonction tous les quatre mois. Elle est instance de consultation et de conciliation.
  • Le Grillon est un salarié qui fait le lien entre la CEDT et le Secrétariat administratif (gestion des grilles par quinzaine). Il est dévolu à l'harmonisation prévisionnelle, ou en urgence, du planning du personnel. Aucun changement d'horaire ne peut être fait sans son accord.
  • La Commission Stages : Elle assure l'accueil et le suivi des stagiaires. Elle prend en charge les modalités d'hébergement et décide de l'affectation des stagiaires dans les différentes UDF. Elle anime une réunion hebdomadaire, le mardi à 11h. Le secrétaire de la Commission Stage reçoit les stagiaires pour des entretiens individuels, à la demande. Deux éducateurs diplômés membres de la Commission sont chargés spécifiquement du suivi des élèves éducateurs.
  • Le Bureau exécutif : composé quotidiennement du médecin coordinateur, d'un membre du Secrétariat permanent et des deux personnes de permanence Embauche et CEDT (sa composition nominative change donc tous les jours), il est réuni en cas d'urgence pour traiter immédiatement un problème inopiné.


Copyright © 2014. Tous droits réservés.La Chesnaie - Clinique de ChaillesContactez l'auteur à clinique@chesnaie.com